Cady Noland, L’illusion tragique (2013)

En 1960, Günther Anders se demandait comment créer un art face à la réalité des effets de masse. Sous le terme d’image, il entend toute représentation du monde ou de ses éléments : « Auparavant, il y avait des images dans le monde, aujourd’hui il y a  » le monde en image », plus exactement, le monde comme image, comme mur d’images qui capte sans cesse le regard, l’occupe sans interruption et recouvre sans interruption le monde[1]. » A...